Création Avignon 2018

Ahmed revient

Durée / 

1h30

 

A partir de / 

12 ans

Présentation

Ahmed est un personnage de théâtre. Il est masqué et se situe dans la lignée d’une tradition comique qui circule dans les farces d’Aristophane, les comédies de Molière, les élucubrations burlesques des Marx Brothers ou les délires surréalistes des Monty Python. Né dans les banlieues du siècle dernier, il revient sur la scène contemporaine avec un regard neuf sur la société. Et si dans son nom résonnent les sonorités de l’Islam, c’est pour mieux faire entendre l’acuité de sa pensée. Car Ahmed est un exemple idéal de personnage diagonal, un de ceux qui ont les capacités de traverser les murs de notre république et de les dénoncer. Seul en scène, mais accompagné de deux assistants régisseurs, il re-vient nous parler d’amour, de poésie, d’identité, de racisme, de laïcité, d’islamisme, ou encore d’événement. Ce qu’il faudra finalement retenir de ce retour de Ahmed, c’est tout ce qu’il y a de vivacité et de joie dans la philosophie, comme dans le théâtre.

Une figure comique au service de la philosophie
 Ahmed est un personnage comique. Il provoque le rire par l’utilisation exubérante qu’il fait d’une profusion de situations, d’histoires, de gestes et de paroles. Son discours aborde de nombreuses thématiques souvent sujettes à débats, mais toujours d’un point de vue philosophique. Ce personnage, qui emprunte les traits d’un arabe farceur, n’est en réalité qu’une figure en creux, un masque, un outil de catharsis. Au fond, il incarne la figure même de la philosophie questionnant le monde. 

Ahmed revient... pour les enfants

Et parce que nous estimons que les plus jeunes d'entre-nous doivent aussi profiter de la jubilation scénique de Ahmed, nous avons réalisé une version allégée du spectacle appelée Ahmed revient... pour les enfants. Ce spectacle pour le jeune public (à partir de 8 ans) et d'une durée de 50 minutes, est proposé en accompagnement de la version tout public et ne peut en aucun cas en être dissocié.
 

Quelle que soit sa version, la scénographie du spectacle est simple et légère. Elle est conçue pour être itinérante et s'adapter facilement à tous lieux.
 

Texte Alain Badiou
Mise en scène Didier Galas
Collaboration artistique Jean-François Guillon (scénographie) et Emily Wilson (jeu)


Musique Joël Grare
Réalisation sonore et régie générale Thibaut Champagne
Lumières Perrine Cado
Costumes Catherine Sardi
Masque Erhard Stiefel


Avec Didier Galas

Coproduction Festival d’Avignon, Théâtre du Fil de l’Eau (Pantin), Théâtre de Rungis.

Avec le soutien du Ministère de la Culture Drac Île de France et de la Région Île de France

Avec l’aide de La Villa Mais d’Ici (Aubervilliers), de La Commune CDN d’Aubervilliers

Résidence à la FabricA du Festival d’Avignon

Suivez-nous sur Facebook !

© 2017 by Les Hauts Parleurs. 

Crédits et Mentions obligatoires

  • Facebook Icon Les Hauts Parleurs