Non disponible à la diffusion

Aîlòviou

Je l'écris comme je le prononce

Durée / 

1h

 

Année de création / 

2013

Un protagoniste apparait sur la scène, être humain solitaire dans l'espace graphique.

En quête d’une adresse amoureuse, il appelle la musique et attend son destin. Il trouve quelque chose sur son chemin : un masque. Il devient la figure de ce masque, mais sa
jambe s'immobilise et il se met à parler une « langue d'ailleurs » ; puis à chanter son histoire diabolique… Celle du masque ou la sienne ?


Finalement, il se retrouve en transe, sans atteindre aucune des promesses de l’amour :
ni l’Échange, ni le Partage. Il décide donc de disparaître mais la musique l'interpelle pour l’entraîner dans un charivari burlesque. Au bord du cadre, libéré de ses masques et délivré de ses langages, il chante enfin « aïlòviou »… comme il le prononce.

Livret Didier Galas
Musique Pascal Contet et Joël Grare
Mise en scène Christian Rizzo avec Didier Galas, Pascal Contet, Joël Grare
Dispositif vidéo Jean-François Guillon
Lumières Caty Olive
Son Christophe Hauser
Scénographie et costumes Christian Rizzo et Jean-François Guillon
Masque Erhard Stiefel
Accompagnement corporel I-Fang Lin
Accompagnement vocal Valérie Joly
Régie générale Joël L’Hopitalier
Régie lumière David Griffaut
Régie vidéo Julie Pareau
Montage vidéo François Coissard / agence Zéro-Six
Accessoire Alain Burkarth

Suivez-nous sur Facebook !

© 2017 by Les Hauts Parleurs. 

Crédits et Mentions obligatoires

  • Facebook Icon Les Hauts Parleurs